La Guerre de la Force

Plusieurs factions s'affrontent pour la défense de leur cause.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau départ pour la guilde.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Ven 8 Sep - 18:10

Et sa patience porta ses fruits. A peine une demi heure après qu'elle eut décidé d'attendre, Siam vit s'ouvrir une porte dissimulée dans un mur.
Souple comme un chat, elle sauta du fauteuil où elle se trouvait pour se soustraire à la vue du nouveau venu. Le bruit des pas sur le sol lui indiqua qu'elle n'avait affaire qu'à une seule personne. En se penchant un peu, elle vit un homme se diriger vers la porte du bureau, et au moment où il allait poser la main sur la poignée, elle sortit de sa cachette et s'approcha silencieusement jusque derrière lui pour lui tapoter l'épaule.
Il se retourna en sursautant et se retrouva un couteau dans le ventre et une main plaquée sur la bouche pour ne pas qu'il crit. Il expira sans un mot et glissa lentement le long de la porte, le regard éteint.
Siam passa alors l'entrée de la porte dissimulée que le garde avait oublié de refermer, qui donnait dans un nouveau couloir. Au fond de celui ci, une salle où semblait s'agiter quelques personnes.
Elle marcha donc prudement. Sur cinq gardes, elle en avait éliminé trois. En restait donc deux, plus la cible.


*Une vraie partie de plaisir...*

Des voix parvenaient jusqu'à elle, déformées par le léger bourdonnement de l'air ambiant. Elle resta à l'extérieur, dans le couloir attendant le bon moment pour entrer.
D'un rapide coup d'oeil, elle vit son contrat parlant avec un hollogramme, et les deux gardes paniotant sur différents claviers de contrôles. Il règnait ici une tension assez palpable qui commençait à s'abattre sur ses épaules.


*Non ma vieille, ne te fais pas avoir maintenant, pas si proche du but. Il n'y a que trois hommes, tu t'en sortiras à merveille.*

Siam se secoua intérieurement et se reconcentra. Il y avait un panneau de contrôle tout proche, et personne ne regardait dans sa direction. Elle s'y glissa rapidement et attendit, se faisant la plus petite possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Lun 11 Sep - 0:34

Après un certain moment d'attente, une petite trappe s'ouvrit sur le toît.

Le soleil tapait sur le hangar, et sans air fraîchement renouvelé, les

occupants devaient commencer à manquer d'air.


*Pile à l'heure pour le déjeuner!*

Un bras ouvrit la trappe, puis une tête en émergea.

Quelques instants plus tard, un corps sans vie fut projeté à l'intérieur.

Une balle tirée d'on ne sait où avait fait un joli carton.


*La chasse aux vers de terre est ouverte...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Lun 11 Sep - 10:25

Siam avait des crampes aux genoux à force d'être accroupi. Ce n'était aps la position qu'elle préférait, loin de là. Et puis, elle cmmençait à en avoir assez d'attendre. Elle ne savait pas ce qu'ils traffiquaient et cela la mettait en rogne.
Décidée à agir et surtout pour se dégourdir les pattes, elle avança derrière les panneaux en direction dun des gardes un peu plus isolé que son accolyte. Lorsqu'elle fut à deux pas de lui, et sûre que personne ne regardait par là, elle le tira en arrière derrière le panneau, lui plaquant une main sur la bouche et le transperçant de l'autre.
Coup de chance, à cet instant les machines bourdonnèrent un peu plus fort et étouffèrent le bruit de chute, parce que évidemment, l'homme lui était tombé dessus, et emprisonnait de son poids ses deux jambes.
Siam gromela en silence et le fit basculer de côté. Il commençait à se répandre, et l'odeur lui fila la nausée qu'elle réprima en s'éloignant en vitesse.
Désormais, elle devait faire vite car bientôt, ils s'appercevraient de sa disparition et ça ne serait pas très bon pour elle.
Une chance, le dernier garde se tenait près de l'entrée, et la cible dans le fond. Siam retourna donc sur ses pas, pour surprendre le dernier garde, mais au dernier moment, il l'apperçut derrière une console et hurla un truc à son contrat qui la regarda avec surprise. Enervée de s'être faite repérer, elle lança le couteau dans la gorge du gueulard et le hurlement finit dans un gargouillement, noyé dans le sang.
Mais elle était désarmée, et le contrat en profita pour filer ventre à terre par le couloir vers la sortie, Siam sur ses talons qui veanit de récupérer le couteau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Lun 11 Sep - 10:34

Leur course résonnait contre les parois du couloir et ils arrivèrent dans le bureau. La cible faillit trébucher contre le corps devant la porte mais se ratrappa de justesse.
Siam aperçut les armes dans la vitrine. Une seconde d'hésitation.


*Je prends ou je prends pas. Allez, je prends. Non Jolnar veut pas...Rooooo, je te hais Jolnar, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.*

Elle reprit sa course derrière l'homme qui dévalait maintenant les escaliers. La petite douleur qui la titillait à son flanc lui rappela sa blessure. Tant pis, elle se rouvrirait surement, mais qu'est ce qu'une blessure non ouverte si l'autre s'enfuyait.

"Allez arrête toi. De toute façon tu vas mourir alors cesse donc de courir. Autant que ça soit rapide non?"

*Apparement il est pas du même avis. Il pouvait pas me rendre la tâche un peu plus aisée pour une fois?*

Il rentra dans une sorte de réfectoire en beuglant au secours avant de s'apercevoir que tous ses hommes étaient face contre terre. Siam arriva juste à ce moment là et observa la scène amusée.

"Ah nan, là promis c'est pas moi, j'ai rien fais, je vous l'jure."

Il la regardait apeuré mais bien décidé à ne pas se faire avoir comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Mer 13 Sep - 23:12

*Il ne va vraiment pas vouloir se laisser faire comme les autres celui là. J'aurais dû prendre une arme là haut. Heureusement qu'il n'y en a pas sur les morts et que lui...Ah nan, finalement il a une arme...*

En effet, il venait de sortir de sa ceinture un pistolet laser et seul son réflexe lui sauva la vie. Siam bondit à l'extérieur du réfectoire au moment où il tira. Elle se réfugia contre le mur, une sueur froide lui coulant de long du dos.
Elle l'avait échappé belle pour cette fois ci. Dorénavant, elle devrait faire plus attention, surtout lorsqu'elle ne possédait qu'un simple couteau.
Elle tenta une visualisation rapide de la pièce et de sa cible en passant légèrement la tête. Il se tenait un peu sur la gauche, protégé en partie par une table renversée. Siam n'eut que le temps de rentrer la tête, et elle sentit le roussi ; il avait eu le bout de ses cheveux.


*Bon ma vieille, il n'y pas 36 solutions. Là tu n'en vois qu'une et c'est pas forcément la meilleur. Et bien, comme on dit, quand faut y'aller, faut y'aller.*

Elle prit son élan, son inspiration, fit quelques prières adressées à...n'importe qui, puis bondit devant l'entrée avant de sauter au milieu de la salle, le couteau à la main.
Mais au moment de ce réceptionner, elle glissa sur le sol lisse et s'étala face contre terre ce qui lui sauva surement encore la vie car un tir laser fusa juste à l'endroit où sa tête se trouvait une fraction de seconde plus tôt.


*Effet de surprise vraiment...nul.*

Et avant de se faire tuer pour de bon, Siam se releva en vitesse et se mit à l'abris derrière un pilier central, son contrat lui tirant toujours dessus.

*Roooo...mais il a pas fini lui? C'est pas moi le contrat c'est lui. J'ai pas ma tête de mise à prix moi.*

Elle se calma quelques secondes bien à l'abris avant de se relancer à l'assaut. Surtout que les 48 heures allaient bientôt arriver à leur terme.
Il n'avait pas bougé de sa place de tout à l'heure, se pensant sûrement en sécurité avec son arme plus puissante que celle de la jeune fille, mais c'était une erreur. Il y avait une faille qu'elle pourrait atteindre en effectuant un lancer parfait, chose très difficile à faire. Mais bon, c'était sa seule chance après tout. Il fallait juste qu'elle se poste à trois mètres de là où elle se trouvait pour être presque sûre de l'avoir. Sinon c'était du raté pour sûr.
Siam ferma les yeux, serra les poings, et respira un grand coup avant de se lancer.
Elle roula sur le sol et se retrouva pile à l'endroit qu'elle escomptait. Un jet de lumière fusa dans sa direction qui lui frôla l'épaule gauche provoquant une vive douleur qu'elle ignora gardant les dents serrées, concentrée sur son objectif final.
La lame partie en ligne droite, tournant sur elle même. Les rayons continuaient à fuser en la frolant parfois, mais son attention fixée sur la trajectoire du poignard n'y prit pas garde.
Il lui sembla que le couteau parcourrait des kilomètres tant le temps qu'il mettait était long. Peut être était ce la tension qui lui donnait cette impression?
Toujours est il qu'elle vit avec détail la lame transpercer le crâne, juste entre les deux yeux, et le sang jaillir du trou formé. Les derniers tirs jaillirent de l'arme qui tomba de la main soudain devenue molle. Lentement, le corps de l'homme s'affaissa au sol, d'abord les genoux, puis le torse, et enfin la tête qui fit un bruit mat en rencontrant la masse dure.
Tranquillement, Siam se releva, et s'approcha du corps sans vie. Il avait toujours les yeux ouverts, et la fixait d'un regard étrange et vide. Sans vie.
Sans une once de remord, elle retira le poignard du crâne et prit en même temps l'anneau qu'elle venait de remarquer au doigt du mort. Une preuve suffisante de sa mort pour Jolnar, elle n'aimait pas trop couper les têtes...
Sortant du réfectoire sans un regard en arrière, elle se mit à trembler de tout ses membres. La tension se relachait et la douleur s'abbatit sur son corps. Elle remarqua alors que sa blessure au ventre s'était rouverte et saignait abondament, et que la brulure à l'épaule l'élançait douleureusement ainsi que de multiples autres.
Siam fit quelques pas en direction de la sortie qu'elle ne put l'atteindre, car elle s'écroula tout bonnement par terre, sans connaissance...


[même forum/bureau de la guilde des chasseurs de primes]


Dernière édition par le Jeu 14 Sep - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Jeu 14 Sep - 12:22

Le soleil s'était levé et l'activité du quartier reprenat bon train.

Ca et là des petites fripouilles minables déambulaient à la recherche

d'une quelconque victime. L'attente fut longue et plus rien ne bougeait

à l'intérieur de la bâtisse. Après un certain moment, il crut entendre

le bruit d'un tir de pistolaser.

Jolnar quitta sa position et se rua à l'intérieur de l'entrepôt.

Le maître tueur s'orienta au bruit et fini par arriver dans le réfectoire.

Au fond de celui-ci, l'espion tirait sur la jeune femme qui essayait d'éviter

les tirs comme elle le pouvait.

Jolnar observa toute la scène; il vit enfin la jeune femme rouler sur le sol

pour atteindre une position d'où elle pouvait atteindre sa cible.

Petit problème; elle était complètement vulnérable aux tirs de l'espion.


*Elle s'en sortira!*

Jolnar se retourna pour prendre la direction du premier étage lorsque

des tirs aboutirent juste à côté de lui. L'espion l'avait vu de loin et avait

fait feu. Jolnar plongea immédiatement sur le côté et se retourna.

Les tirs avaient cessé et il entendit un choc sourd au loin, telle une masse

qui tombait.


*Bien joué! ...Ne traînons pas ici, elle pourrait me voir.*

Jolnar se releva et se précipita au premier étage et se retrouva dans une

salle des commandes. Dans un coin sombre, il observa un panneau

qui était décollé. Il alla voir et se rendit compte que c'était une porte

camouflée. Elle avait été ouverte par la chute du garde qu'il avait tué

il n'y a pas si longtemps.
* C'est gentil de m'avoir montré le chemin!*

La salle dans laquelle il arriva servait de salle coffre-fort.

Peu de documents étaient intéressants, mais il finit par trouver ceux qu'il

recherchait.
* Mission accomplie!*

Jolnar redescendit du premier étage et s'apprêtait à sortir lorsqu'il trouva

la jeune femme, face contre terre à quelques mètres devant la porte.

Elle était dans un sale état et perdait pas mal de sang.

Jolnar se pencha sur elle, reprit son couteau, le rangea , puis prit la

jeune femme dans ses bras.
* Retour au bercail. Tu as besoin de

soins immédiats et de beaucoup de repos! Tu l'as bien mérité.*

Il ouvrit la porte avec dfficulté et sortit. après avoir fait une dizaine de

pas, il se retourna un instant vers l'entrepôt, puis reprit sa route.


*Il faudrait que j'envoie quelqu'un pour nettoyer ce bâtiment de la

vermine qui l'occupe, et pour réparer la ventilation. Ce bâtiment pourra

toujours nous être utile.*

[Bureau de la guilde]


Dernière édition par le Ven 15 Sep - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Jeu 14 Sep - 16:35

[Bureau de la guilde]

Jolnar déambulait dans les rues noires de malfrats en tout genre.

Il les méprisait totalement. Il n'aimait pas les amateurs qui salissent

une si belle profession que la sienne. C'est tout un art que de ramener

une proie vivante ou de tuer avec délicatesse sans que cela ne devienne

une boucherie.

Le maître tueur prit une petite ruelle sombre et retrouva le corps qu'il

avait laissé là quelques heures plus tôt.

Il ne défit seulement que les liens placés aux chevilles, puis redressa

le drôle de bonhomme.


"Excusez-moi pour l'attente, j'avais une course à faire.

Si vous voulez bien vous donner la peine..."

Jolnar lui indiqua la route à suivre avec sa main gauche, tout en pointant

le canon de son fusil laser dans le dos.


"Simple précaution. Vous deviez ne fut-ce que d'un poil, je vous laisse

en pleine rue"

[Bureau de la guilde]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Dim 1 Oct - 23:28

[Bureau de la guilde des chasseurs de primes]


Siam savait exactement où trouver Lum-Ar. Ou du moins, avait elle une idée de l'endroit présumé.
Mos Espa grouillait de monde à cette heure, sales espions, chasseurs de primes en tout genre, marchands, contrebandiers...Elle se mêla à la foule sans problèmes et se laissa conduire jusqu'à l'endroit qu'on appelait le centre ville, du fait de la plus grande concentration de bar sur cette place. Le patron d'un bar cria à la foule ses prix de ventes, reprit un peu plus loin par un autre.



"Venez chez Groungu, votre troisième boisson offert..."

Groungu ! C'était précisément là qu'elle voulait aller. La jeune femme n'avait jamais compris pourquoi Lum aimait cet endroit. Sale, sombre, puant...Un vrai repère de malotru.
Siam s'assit au bar, et regarda discrètement autour d'elle. Une moue de contrariété se dessina sur son visage. Il n'était pas là. Groungu s'approcha, essuyant un verre avec un torchon sale à faire peur.


- "Qu'est ce que je vous sert ma p'tite demoiselle ?
- Rien, je recherche un homme."

Son teint vira au pâle. Il n'était jamais bon pour les affaires de se retrouver en face d'une personne en cherchant une autre.

- "As tu vu Lum-Ar ?"
- Et bien c'est à dire que...
- Dépêche toi, je n'ai pas l'âme bien patiente aujourd'hui. Veux tu que je fasse fuir les clients ?
- NON ! Euh..."

Il paniquait. Il est vrai qu'avec le décret de Jolnar, les affaires étaient devenues moins bonne sne quelques heures. Et sachant que leur recette en dépendait, les patrons étaient sur les nerfs quant à leur clientèle.

- "Il ne devrait plus tarder. D'habitude, il arrive toujours à cette heure. Maintenant si vous permettez..."

Fuir le plus loin possible. Siam ricana. Devant se résoudre à attendre, elle commanda une bière, et but à sa santé. Le patron fila à l'autre bout du bar, jetant des coups d'oeil méfiant à la jeune femme qui s'en moquait.
Elle enrageait presque de devoir attendre mais il le fallait bien.
Une heure passa. Le bar était presque bondé désormais. Elle avait dû renvoyer deux personnages de sexe masculin à ce qu'elle avait pû constater, et pas l'ombre de Lum.
Brusquement les conversations baissèrent, et l'ombre d'un géant se profila sur le mur. Elle sourtit dans son verre, et n'eut aucunement besoin de se retourner pour connaître l'identité de la personne.
Lum-Ar venait d'entrer, et maintenant, tout allait se jouer entre sa vie et sa mort, selon si elle jugeait ses explications satisfaisantes, et aussi, suivant s'il acceptait ou non sa proposition.
Elle se leva, finit son verre, puis revêtit son masque de froideur meurtrière, avant de se diriger vers la table où s'était installé son ancien ami et s'assit en face de lui. Il ne put totalement dissimuler sa surprise de la voir, et resta figer sur place. Il prit la parole d'un ton anxieux, de cette voix chaude et grave qu'elle avait toujours connue.


- "S...Siam ! Quelle surprise. Je suis heureux de te revoir, ça...
- Tais toi ! S'il te plait. Je ne suis pas là par plaisir."

Son visage se défit. Il avait compris. Il soupira.

- "Ainsi tu es au courant...Et c'est toi qui est chargée de...
- Oui ! J'aimerais juste comprendre pourquoi maintenant, toi qui m'a appris tellement de choses, pourquoi tu nous as trahi."

En même temps qu'elle parlait, la tueuse avait sortit son flacon et commença à enduire la lame du poignard de Jolnar qu'elle avait gardé sur elle, ne quittant pas des yeux son interlocuteur, le regard froid, sans pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Lun 2 Oct - 18:11

Lum-Ar fixait son destin assis en face de lui. Il savait que la petite Siam, celle là même qu'il avait vu grandir, à qui il avait donné des conseils, était là pour le tuer. Il le devinait rien qu'à son regard, et il comprenait ce qu'elle devait ressentir à cet instant. Il avait briser quelque chose, il le savait, et maintenant, il devait payer.

- "Je suis vraiment heureux de te revoir, même sachant pourquoi tu es là. J'ai beaucoup entendu parler de toi ces dernières années, et je peux te dire que je suis très fier de tout ce que tu as accompli pour parvenir au stade où tu es aujourd'hui.
J'ai commis une erreur, je l'avoue. Mais ce n'est ni à toi, ni à Jolnar de Mu que j'en voulais. Oh non, loin de là. Tu ne pourrais pas comprendre les raisons qui m'ont motivé pour commettre cette trahison. Je suis vieux, et la folie a dû gagner mon esprit fatigué.
Je ne peux pas véritablement t'expliquer cette chute, et je ne veux pas te mentir. C'est peut être une série d'évènements mis bout à bout, je n'y ai jamais vraiment pensé.
Toujours est il que je ne vais pas t'embrouiller les idées avec mes histoires de vieux crouton, tu as une mission à remplir, et je ne voudrais pas te la rendre plus difficile qu'elle ne l'est déjà."

Il sourit à la jeune femme.
Siam n'avait pas quitté une seule seconde son regard. La gorge nouée, elle avait écouté sans l'interrompre le discours explicatif de son ancien maître, qui en fait ne tentait en rien d'expliquer ce geste.
Le couteau était près, et Lum aussi. Mais Siam n'arrivait pas à sortir l'arme de sous la table pour frapper, pas avant de lui avoir laissé sa dernière chance.


- "Lum, commença t'elle d'une voix enrouée, Jolnar t'accorde le droit de partir en exil si tu le souhaites. Et...je pense que tu devrais accepter."

Elle savait déjà la réponse, avant même d'avoir posé la question. Et lui savait qu'elle savait, mais il prit tout de même le temps de lui répondre, esquissant un léger sourire.

- "Pendant une fraction de seconde, je me voyais sur une belle plage de sable blanc, entouré par deux jolies minettes...
Mais nan. Je ne peux accepter et vivre avec cela. Pour chaque chose que l'on fait dans sa vie, il faut un jour payer. Et ce jour est arrivé pour moi. Maintenant, finissons en."

La tueuse sortit son couteau de sous la table. Une étrange lueur glacée émanait de la lame empoisonnée, ce qui fit sourire davantage Lum. IL tendit sa main sur la table, et la jeune femme l'entailla profondément sans qu'ils ne se quittent des yeux.
Lorsque l'acier perça sa chair répendant le mortel poison dans ses veines, il ne frissonna même pas, acceptant sans regret cette fin qu'il considérait comme douce, comparée à d'autres.
Il baissa les yeux sur son entaille. Il ne lui restait plus qu'en tout et pour tout une petite minute à passer en ce monde. Lorsqu'il releva la tête pour croiser une nouvelle fois le regard de son élève, il y apperçut cette petite flamme qu'il avait remarqué déjà il y a 11 ans.


- "Humph, je vois que tu as véritablement progressé. Même moi je ne suis pas sûr d'arriver à faire un poison aussi réussi. On ne le sent même pas qui remonte vers le coeur.
Je voudrais juste de dire...(il commençait à avoir des difficultés à respier), tu fus et tu resteras je crois, ma meilleure élève. Tu as un véritable potentiel, ne finit pas comme moi ma petite."

Elle ne pouvait plus parler. Les mots ne voulaient pas sortir. Elle se contenta alors de lui sourire.
La sueur perlait sur son front et dégoulinait le long de ses temps. Il respirait de plus en plus difficilement, comme un poisson hors de l'eau, les membres crispés. Haletant, il dit néanmoins cette dernière phrase :


- "Merci Siam...Mer...ci pour tout ! A-dieu petite."

Et dans un bruit rauque, il expira son dernier souffle.
La jeune femme rangea l'arme précautionnesement, puis leva et d'une main, lui ferma les yeux.


- "Adieu Lum, et merci à toi aussi." murmura t'elle tout bas.

Elle quitta le bar sans un regard en arrière, se fondant parmis la foule, l'âme en peine, mais en même temps légère, lavée de tout.
Le sens du devoir revint bientôt, et elle se mit à penser aux deux derniers. Du Wallo's, serait le plus difficile à retrouver, mais Ji...rien de plus facile après Lum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Akarias Von Dorten
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Quelque part dans l'espace connu
Emploi : Contrebandier
Argent : 120 Cr
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Lun 2 Oct - 19:17

AVD0021

Le début d’une enquête

[Espace de Tatooïne > Tatooïne]

Citation :
Il régnait toujours cette chaleur étouffante sur Tatooïne. La mer de sable, célèbre dans toute la galaxie pour les repaires de brigands et autre palais Hutt s’y trouvant, déposait en permanence un amas de sable sur les rues poussiéreuse de Mos Espa.

L’Iron Fire II s’était posé dans un des multiples hangars à toit ouvert que compte la ville, le hangar 113. Akarias avait briffé une dernière fois ses compagnons sur leur mission. Hurley devait rester au vaisseau et assurer sa sécurité ainsi qu’un décollage rapide si besoin, Nirioñ et Jixx étaient chargé de travailler à son amélioration, surtout en terme de vitesse tandis que Niila et Shanees devaient aller à la rencontre de Barty Krypto, un rodien recommandé par Arkanius, pour la revente des modules de course. Akarias et Groakh quant à eux s’occupait de l’enquête et de la revente des épices.

La troupe s’était séparée avec pour ordre de se retrouver le lendemain soir au vaisseau, pour faire un point. Nirioñ avait réussi à confectionner les comlinks crypté et en donna un à chacun, à utiliser en cas de besoin.

Akarias et son compagnon encapuchonné quittèrent le hangar les premier. Le Zabrak s’avait bien qu’ils seraient suivit dès leur sortie, question de sécurité pour ainsi dire… Groakh ne mit que quelques secondes pour identifier l’individu chargé de leur « protection ».


- Ca y est Akarias, il nous file le train.
- Très bien, répondit-il sans ce retourner. Tu arrives à l’identifier ?
- C’est un Twi’lek. Quant à savoir pour qui il bosse… C’est encore trop tôt. Il ne semble pas lourdement armé.
- Ce qui ne veut pas dire qu’il ne travail pas pour Jolnar, souffla Akarias. Surtout aux vus de la conjoncture actuelle. Il doit faire surveiller tous les équipages qui débarquent.

Groakh ne répondit rien et suivit son compagnon. Ils s’enfoncèrent au milieu de la foule intense de la ville pirate. Il était toujours impressionnant de voire la quantité d’espèce et la mixité qui cohabitait à Mos Espa. Il faut dire que tout ce faisait ici, du plus légal au plus illégal. Les Hutt possédaient le pouvoir jusqu’à ce qu’un accord soit signé avec la Guilde des chasseurs de primes pour leur octroyer le pouvoir sur la planète. Mais dans le fond, avec les richesses que possédaient les Hutt, il était évident que c’était encore eux qui maîtrisaient en fond de cours.

Jolnar n’avait une réputation qui n’était plus à faire. Aussi célèbre que Jango Fett, le chasseur de prime indépendant, Jolnar de Mu était l’idole de toute une génération de brigands à la gâchette facile. Pourtant, pour autant qu’Akarias le sache, il n’avait rien d’un individu stupide et sûr de lui, à la différence de la plupart des chasseurs de prime de la guilde. C’était un homme discret mais néanmoins redoutable. Restait à savoir si il était impliqué à son enquête ou pas…

Akarias avait eu à faire sur Tatooïne quelques années en arrière. Il avait, le souhaitait-il, conservé un contact ou deux dans la ville. Quoiqu’il en soit, il s’agissait évidement de contact à payer et non gratuit. Et sur l’échange qu’il souhaitait faire, il savait qu’il devrait payer très cher pour que personne n’apprenne qu’il cherchait à vendre 55Kg d’épice. Sans quoi, se serait la ruée vers le vaisseau, et Hurley ne pourrait rien y faire.

Les deux compagnons se dirigèrent vers une cantina. Il s’en dégageait une musique vive est digne des palais Hutt. La cantina d’Omina était son nom. Elle était tenue par un homme dont on ne voyait que le droïd qu’il avait placé derrière le comptoir. Cette situation avait un avantage et un inconvénient. Le droïd en question était incapable de trahir un ‘contrat’ passé avec un client, secret professionnel oblige. Cependant, il était tout aussi incapable de s’impliquer dans les disputes entre client, faiblesse corporelle oblige. Au final, la cantina d’Omina était un endroit fréquenté par ceux qui cherchait la discrétion et des informations mais qui finissaient toujours par se mettre sur la gueule. Autant dire que le blaster n’était jamais de trop.


- Qu’est-ce que je vous sert ? demanda le droïd de sa voix métallique.
- Deux bières, répondit Akarias.
- Il est entré, souffla Groakh.

Akarias se tourna lentement, n’attirant pas l’attention et s’accouda au comptoir. De là, il pouvait voir leur suiveur.

- Regarde son collier, fit Akarias.
- Oui, je viens de remarquer. C’est un esclave des Hutts.
- Nous n’aurons peut-être pas à aller trop loin pour vendre notre marchandise. On s’y prend comme à la vieille époque…

Akarias prit sa bière et fit mine de se diriger vers la table derrière celle que leur traceur avait prise. Au moment ou il passait à côté du Twi’lek, il fit mine de trébucher, renversant sa bière sur celui-ci. L’esclave Hutt se releva d’un bon sortant un poignard, prêt à l’enfoncer dans l’échine d’Akarias mais Groakh frappa la tête d’un Gamorréen assit juste derrière. Celui-ci se leva d’un bon et décocha une droite à Groakh qui l’évita en souplesse, laissant le point de l’homme cochon finir sa course sur le visage du Twi’lek. Deux autres clients se levèrent, n’attendant que ça et sautèrent sur l’occasion pour flanquer une bonne rouste au Gamorréen. Une bagarre générale commença.

Dans la confusion, le Twi’lek senti quelqu’un agripper son collier et se faire traîner hors de la cantina.

Arrivé dans une ruelle secondaire, Akarias laissa tomber leur suiveur. Celui-ci bondit sur ses pieds pour reprendre le combat mais Groakh le fixa du regard. Sa capuche était tombée, laissant apparaître le visage bien caractéristique d’un Blood Carver. Le Twi’lek hésita un instant, la réputation d’assassin de cette race n’était pas faire, pas pour un ‘agent’ des Hutt en tout cas.


- Alors, commença Akarias. C’est toi qui as été chargé de nous filer ?
- Je ne sais pas de quoi vous parlé, dit-il en Twi’lek.
- Parles donc en basic l’ami, les Hutts te l’ont appris j’en suis certain.

Le Twi’lek secoua la tête.

- Je ne travaille pas pour les Hutts, répondit-il toujours dans sa langue natale.
- Groakh, fais lui comprendre que je ne rigole pas.

Le Blood Carver sortit une longue dague effilée au reflet argenté. Il l’approcha dangereusement de la gorge du leur prisonnier.

- D’accord ! D’accord, fit-il en basic. Je peux vous parler dans cette langue aussi…
- Bien, c’est plus facile pour nous tous, rétorqua Akarias.
- Pourquoi vous ne me tuez pas ? demanda-t-il.
- Parce que nous avons besoin de toi…
- Quoi mais…
- Laisse moi parler ! hurla le Zabrak.

Le twi’lek lança un regard à la dague de Groakh toujours dans sa longue main et dégluti difficilement.

- Que… Que voulez-vous ?
- Je veux que tu ailles dire à ton maître que j’ai quelque chose à lui vendre, répondit Akarias.
- Mais Jabba n’achète rien !
- Si, il va m’acheter 55Kg d’épices…

Le Twi’lek regarda Akarias intensément, cherchant à savoir si celui-ci plaisantait, mais il dû bien admettre que le contrebandier était on ne peut plus sérieux.

- J’ai… J’ai compris, finit-il par dire.
- Bien, très bien ! lança Akarias. Eh bien vas-y ! Qu’est ce que tu attends, je suis sûr que tu seras capable de me retrouver quand Jabba voudra me voir.

Le Twi’lek fila à toute jambe à travers la ruelle. Groakh remit sa capuche et rangea sa dague.

- Jabba, ce n’est pas une partie de plaisir, fit-il.
- Je sais souffla Akarias, mais on lui en avait déjà trop dit… Viens, allons boire un verre dans un coin plus tranquille, les bagarres éclatent pour un rien ici.

Groakh gloussa à la réplique d’Akarias et les deux compères quittèrent la ruelle. Mais dans l’ombre, un silhouette qui avait vu toute la scène partait dans une autre direction, faire son rapport sur ce qui venait de ce passer…

[Mos Espa > Tatooïne]

_________________
Inventaire
Personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Lun 2 Oct - 23:15

Jolnar marchait d'un pas rapide. Il avait hâte d'en finir avec cette sale

histoire. Il arriva à la tour de contrôle, bâtiment imposant qui sélevait

de quelques centaines de mètres au-dessus du sol.

Le chef de la guilde passa le système de sécurité entra après scannage

de sa rétine et de sa main.

L'ascenseur montait à une vitesse vertigineuse et Jolnar en éprouvait

toujours du plaisir quand il venait.

La salle de contrôle se situait au sommet de l'édifice et était envahie d'une

multitude d'écrans et de tableaux diverses. En effet, c'était le point

central qui avait pour rôle de coordonner l'approche des vaisseaux, et la

communication avec les différents systèmes de défense de la planète.

Klouck Niridian, le responsable de la sation se tenait au fond de la salle.

C'était lui qui était chargé d'octroyer les permis d'atterrissage et de

donner l'ordre de tirer à vue si nécessaire.

Jolnar s'approcha de lui et engagea la conversation.

"
- Au rapport!

- Tout va bien maître.

- Pas de vaisseau suspect?

- Pas à ce que je sache.

- Le dernier vaisseau à avoir atterri?

- Le Blue night maître.

- Bien, je vais vous laisser à vos occupations. "

Le maître tueur fit mine de s'en aller puis se glissa discrètement derrière le

responsable. Il lui brisa les cervicales d'un geste rapide et précis.

Le bruit fit se retourner les employés.

"Reprenez votre travail messieurs. Ce n'était pas grand chose, juste une

explication entre gentlement.

Kragorn, vous êtes promu! Renforcez la sécurité près des hangars

d'arrivée et libérez le 207!"

Jolnar traversa la salle sous le regard ahuris des techniciens qui ne

comprenaient rien, et regagna l'ascenseur.

*Maintenant, allons faire une petite visite de courtoisie à notre cher

Jabba. j'ai quelques services à lui demander.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Mar 3 Oct - 19:15

Ji avait toujours eu tendance à trop vouloir se faire remarquer. Le Kel Dor passait son temps à provoquer diverses personnes dans les arènes aménagées ici et là dans Mos Espa.
Et celle qu'il préférait par dessus tout, là où il trouvait le genre d'adversaire qu'il considérait digne d'être à sa hauteur, c'était dans l'arène de Jabba, dans les plus bas des quartiers de la ville.
A vrai dire, il ne serait pas facile pour Siam de l'y débusquer à cause du nombre de chasseurs et de mercenaires qui s'y retrouvaient.
Elle traversa des ruelles où un vent léger soulevait le sable, rendant ocre les bâtisses autour. Les têtes se faisaient plus rares ici, le quatier étant réputé pour ses échanges "illégaux", et ses histoires dont il vallait mieux ne pas se mêler.
Au détour d'une ruelle, Siam arriva à destination. L'arène à proprement parler était un bâtiment anonyme, un simple entrepot parmis les autres. Un garde se tenait devant l'entrée, et ne fit pas un geste pour empêcher la tueuse d'entrer, sachant qu'elle connaissait les règles.
Les règles...celles qui vous interdisent de vous battre en dehors du défi lancé. Si quelqu'un meurt en dehors du carré de sable de combat, l'assassin est exécuté sur le champ. On ne rigole pas avec Jabba...
L'entrée passée, Siam regretta l'air plus frais du dehors, en comparaison de celui ci qui empestait l'alcool, la sueur, le sang...Les voix résonnaient dans l'entrepot, criant dans la fureur des luttes des différents protagonistes, hurlant leurs paris à la foule, et encourageant les lutteurs. Il régnait une pénombre persistante malgré les lumières dispercées un peu partout.
La jeune femme s'approcha de la ballustrade non sans quelques coups de coude et bousculade, et plongea son regard dans la fosse. Elle grimaça de dépit, il n'y était pas. Mais conaissant son deuxième plus grand penchant, elle repartit en direction des tables de paris, presque sûre de l'y trouver. Malheureusement pour elle, Ji n'y était toujours pas.
Fulminant, elle attrapa un homme qui passait par là.


- "Sais tu où est Ji ?
- Ji ? Il doit être à une table là bas. Il me semble l'avoir vu avec deux ou trois jolies minettes qui...
- C'est bon, merci !"

Elle le lâcha et partit dans la direction indiquée.

*Nouveau penchant, s'il devait vivre, j'aurais dû le retenir mais bon, plus la peine maintenant.*

Enfin, elle l'aperçut au milieu de quelques filles toutes avachies sur lui, buvant son verre d'une main, les caressant de l'autre.
Sans faire grand cas de leur présence, elle se planta devant Ji, et avec un sourire moqueur, elle lui fit part de la raison de sa présence. Une ombre passa sur son visage, spectre de la peur ?


- "C'est pourquoi mon cher Ji, je te défi ici et maintenant, dans cette arène. Tu as trahi, tu devras payer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Mer 4 Oct - 1:14

Jolnar regarda le panorama qui s'offrit à lui lorsqu'il redescendit en

ascenseur. Il aimait beaucoup Mos Espa mais regrettait beaucoup la

grande Coruscant où il avait grandi. *J'y retournerai un jour...*

Le son qui tinta pour indiquer que le passager était arrivé à l'étage désiré

le sortit de ses pensées. Il resta néanmoins appuyé à la rambarde de

l'ascenseur pendant quelques secondes. Il réfléchit un peu sur ce qu'il

était devenu. Aucun chasseur de primes ne pouvait rêver mieux que

d'accéder au statut de maître tueur, et d'être en plus, chef de la guilde.

Malgré cela, il regrettait un peu le temps où il faisait les quatre-cent

coups en compagnie de ses amis. Le voilà maintenant réduit à devoir tuer

ceux avec qui il a tant partagé par fidélité à ce qu'il est devenu: la guilde.

La pression est telle qu'il faut parfois faire des choses qui nous répugne.

Il tapa du poing sur la rampe et sortit de l'ascenseur.

Dehors, le soleil était toujours aussi brûlant et le sable chaud et sec.

Jolnar marchait à son aise ves la demeure de Jabba le Hutt; une des rares

forteresses que la guilde tolérait encore sur Tatooïne.

Le maître reconnu le garde qu'il avait envoyé surveiller la murène; il

semblait marcher d'un pas rapide en direction du bureau de la guilde.

Jolnar l'attrapa par le bras et l'emmena dans un coin d'ombre, à l'abri des

regards.

" - Rien de nouveau?

- Si, justement maître, j'allais de ce pas au bureau de la guilde pour

vous informer.

- La murène ?

- Non maître. Il y a eu une bagarre dans une des tavernes de...

- Je sais, on m'a mis au courant. Etais-tu là?

- Oui maître, je prenais un verre tout en observant la murène lorsque

la bagarre a commencé.

- On m'a rapporté que c'était le Twi'lek de Jabba, c'est bien ça?

- C'est bien ça. Il a trébuché sur un Zabrak, puis un Gamorréen l'a étalé

par terre. Ensuite, un blood carver l'a empoigné et ils sont sortis tous

les trois.

- Le blood carver, le Twi'lek et le Gamorréen...

- Non maître, le Gamorréen est resté se battre dans la taverne.

C'est le Zabrak qui était avec eux.

- Continue.

- Ils sont allés dans une ruelle et on continuer à parler.

La bagarre a continué dans la rue et le bruit ne m'a pas permi de tout

bien entendre. Tout ce que je sais, c'est qu'il a été question de vendre

quelque chose à Jabba.

Ils se sont séparés et je suis venu vous prévenir.

- Bien, bon travail. Continue la filature de la murène. On se reverra plus

tard. "


Le garde quitta Jolnar tandis que celui-ci resta à réfléchir.

*Un Zabrak et un Blood Carver sur Tatooïne. Voyez-vous ça!

Les vaisseaux cargos nous amènent des produits bien rares.

Je dois voir Jabba à tout prix. Ne perdons pas de temps.

Une petite longueur d'avance s'impose...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Mer 4 Oct - 15:53

Cela parut le surprendre. Il restait le regard figé au milieu de ses donzelles qui regardaient la femme devant elles avec inquiétude. Une par une, elles se levèrent, et quittèrent Ji le plus discrètement possible, sans cesser de jeter des coups d'oeil affolés à la tueuse. Il y avait beau y avoir la règle, certains ne se privaient tout de même pas de l'enfreindre.
Mais une autre des règles précisait aussi que, pour chaque défi lancé, il fallait que le combat soit accompli. Ainsi chacun pouvait se battre contre qui il voulait, et les comptes étaient réglés par au mieux un simple bosse ou un bras cassé, et au pire...la mort !
Jin savait tout cela, et le ton froid de son ancienne élève ne laissait aucun doute sur son sort. Soit il refusait et tentait de s'enfuir, sachant bien qu'il n'aurait aucune chance au dehors, soit il tentait de l'affronter sur son propre terrain. Après tout, depuis le temps qu'il était ici, il connaissait toutes les ruses imaginables, et puis, c'était lui qui avait en partie formé la petite Siam. Il connaissait ses atouts, et ses faiblesses.
Un sourire goguenard étira ses traits tendit qu'il la toisait de haut, venant de se lever. Il dépassait bien la jeune femme d'au moins deux têtes, mais ce qui émanait d'elle le faisait presque frissoner.
Sans un mot de plus, Siam se tourna, prenant bien soin de garder Ji dans le coin de l'oeil au cas où, et elle se dirigea vers la fosse.


*Tu risques gros ma petite en faisant ça...Tu le sais. Si tu échous...En fait, de toute façon tu seras morte alors, pas besoin de craindre pour toi.
Quoi que Jolnar serait bien capable de venir quand même te botter les fesses.
Argh !*

Comme un pur hasard, l'arène était déserte, et le sable lisse et sans creux. Ils avaient dû faire vite, sa conversation avec Ji n'avait duré que deux minutes. Elle fronça les sourcils. Sa venue avait elle été prévue ?
Ji entra à son tour, et l'on referma la porte. Tous étaient maintenant accoudés à la ballustrade en hauteur, et huaient ou acclamaient les deux combattants.
Enfin...Huaient surtout la jeune femme qui avait osée défier le grand Ji.


*Grand de rien du tout oui, sinon de connerie !*

La seule chose qui l'attristait, c'est que autant, elle avait pû reconnaitre Lum dans sa façon de penser et de lui parler, autant là, elle ne retrouvait dans aucune des attitudes de son adversaire, celui qui fut son maître, comme si l'ancien Ji avait disparu.
Le Kel Dor avait retiré sa chemise, et roulait des muscles, pavanant devant la foule, qui criait ses hourras. Il avait vraiment changé. En face d'elle se dressait maintenant un inconnu.
Siam ne sortit pas son couteau. Technique aux mains nues, celle qu'il lui avait enseigné. Elle le tuerait comme ça, ou elle ne le tuerait pas.
Elle réajusta ses mitaines, et se prépara à la première charge de Ji, serrant les poings, attendant qu'il s'élance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Akarias Von Dorten
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Quelque part dans l'espace connu
Emploi : Contrebandier
Argent : 120 Cr
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Mer 4 Oct - 19:13

AVD0022

L’attente

[Mos Espa > Tatooïne]

Citation :
Akarias attendait depuis plusieurs heures déjà. Il savait que si Jabba acceptait de le rencontrer, ses sbires seraient comment et où le trouver. C’est pourquoi les deux compères avaient décidé d’aller boire une bonne bière de Kuat en terrasse d’une cantina de la grande rue. Les soleils jumeaux de Tatooïne commençaient à décliner et la chaleur étouffante de la journée devenait de plus en plus supportable. Alors que leur commande arrivait, Akarias aperçut Jixx et Nirioñ qui s’approchaient d’eux. Ils prirent place à la table et commandèrent aussi une bière.

- Alors ? demanda Akarias. Vous en êtes où ?
- On a trouvé plusieurs revendeur dont certain qui ont de très belles pièce, répondit Jixx.
- Oui c’est vrai, fit Nirioñ. Avec ce que nous avons vu, nous pourrions augmenter la poussé en vol de dix pourcent et l’hyperdrive d’autant. D’autant que le Toydarienque nous avons rencontré, un certain Watto, nous les a proposé à un prix assez convenable.
- Ca veut dire quoi ‘assez convenable’ ? fit Akarias avec un sourcil relevé.
- Ca veut dire qu’après négociation, il sera convenable, répondit Nirioñ avec le sourire. Mais pour négocier, encore faut-il avoir de quoi payer.

Akarias but une longue gorgée de sa bière. Il valait mieux la boire vite, elle avait une fâcheuse tendance au réchauffement…

- Et il te faudrait combien ? demanda-t-il au sullustain.
- Ben disons qu’avec l’argent de la vente des modules de courses, nous aurons largement assez.
- Hors de question ! réagit Akarias.

Nirioñ et Jixx semblèrent surpris.

- Mais…
- Les modules ne nous appartiennent pas, fit Akarias d’une voix basse. L’argent n’est donc pas à nous…
- Tu ne vas tout de même pas…
- Si, coupa le Zabrak. Je lui rendrais la somme, dans son intégralité.

Jixx secoua la tête tendis que Nirioñ se frottait les plis du menton.

- Bon, soit, fit-il. Mais comment améliorer l’appareil sans argent ?
- Et bien, fit Akarias en réfléchissant. Il faut que nous en gagnions…
- Et je suppose que tu as une idée ?

Akarias se frotta la joue droite, et fit un très large sourire.

- Pas du tout !

Ses trois autres compagnons baissèrent la tête en signe de désapprobation.
- Très drôle, fit Jixx.

Akarias leva la main et fit signe à la serveuse, une humaine d’à peine seize ans.

- Dis moi, fit-il à la serveuse. Sais-tu comment faire pour gagner de l’argent rapidement ?
- Et bien, dit-elle en hésitant, il y a les paris, c’est tout ce que je vois.
- Les paris dis-tu ? Quels paris ?
- Soit les courses de modules, soit ceux qui se font dans l’arène des bas-fonds. Mais en ce moment, il n’y a pas de course, la prochaine sera dans trois jours.
- Trois jours, fit Akarias. Nous n’avons pas trois jours. Il ne nous reste plus que las bas-fonds alors.

La serveuse observa le Zabrak un long moment.

- C’est très dangereux, finit-elle par dire.
- Oui, comme tout Mos Espa…
- Non, non, c’est pire !
- Pourquoi ?
- Parce que c’est un lieu où il existe d’autres règles… Un lieu ou vous pouvez mourir à chaque instant.
- Ca me changera, fit Akarias sur un ton ironique.
- Je suis très sérieuse, dit-elle. Si quelqu’un vous défit, vous serez obligé de descendre dans l’arène…

Akarias se frotta le menton en observant la jeune fille.

- Merci de tes conseils gamine. Je ne les oublierai pas, crois moi.
- A votre place, je renoncerai, dit-elle. Mais si vraiment vous êtes assez fou pour vous y rendre, dites au videur que vous venez de ma part et que c’est la première fois.

Les quatre compagnons finirent leur verres et quittèrent la cantina pour les bas-fonds. Petit à petit, la population se faisait moins dense. Ils atteignirent l’endroit indiqué par la serveuse et expliquèrent au videur qui ils étaient en suivant les indications de leur indicatrice. L’homme leur expliqua brièvement les règles et leur fit comprendre que seul le fait qu’ils soient recommandés par la serveuse qu’il connaissait leur permettait de rentrer.

Les quatre amis entrèrent et filèrent vers l’arène. Un spectacle d’une rare violence y avait lieu. Soudainement, le combat cessa et la foule s’écarta. Un homme, un Kel Dor entra dans l’arène, suivit par une jeune femme au regard noir. Soudainement, le Kel Dor enleva son haut faisant jouer ses muscles, un individu impressionnant.


- Il faut parier sur lui ! fit Nirioñ. Il va la ratatiner.

Akarias observait la jeune femme. A première vue, elle ne semblait pas sortir de l’ordinaire mais… Il ne savait pas, quelque chose en elle lui faisait penser qu’elle possédait bien plus que ce qu’elle semblait laisser voir.

- Non, mets tout sur la fille, souffla Akarias.
- Mais tu es fou ! Tu as vu la brute en face d’elle ?
- Il as raison, souffla Groakh, la fille a quelque chose de plus. Une lueur dans les yeux… Elle veut le tuer.

Nirioñ sembla hésiter et, obéissant à son supérieur, partit miser leurs économies sur la fille. Il revint quelques secondes plus tard l’air dépité.

- J’espère qu’on va avoir de la chance car elle est donnée perdante à cinquante contre un…
- Et bien dit toi que si on gagne, on empochera très gros, lui dit Akarias.

Akarias s’installa confortablement à la balustrade et observa la fille ajuster ses mitaines.

*Que le spectacle commence, pensa-t-il.*

[Mos Espa > Tatooïne]

_________________
Inventaire
Personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Mer 4 Oct - 20:30

Jolnar arriva enfin à la demeure du grand Jabba. Grand est beaucoup dire.

Imposant était le terme exacte.

Les Gamorréens qui gardaient la porte d'entrée le regardaient arriver de

leurs yeux porcins. Brutes au dehors, un petit pois à l'intérieur, il n'y avait

pas grand chose à dire à leur propos et Jolnar n'aimait pas trop engager

la conversation avec eux car elle finissait la plupart du temps en bain de

sang.

" Maître Jabba vient de sortir! Ji fait un combat particulier aujourd'hui

et il ne voulait pas rater ça!. "

Le maître tueur se contenta juste d'acquiscer de la tête et se dirigea vers

les quartier des arènes.

Il n'aimait pas ces lieux où le sable était rouge. De petits prétentieux

assoiffés de pouvoir ou désireux de montrer leurs talents l'y ont maintes

fois défié à leurs dépens.

Ce qu'il détestait le plus, c'était cette démonstration de force, et surtout

le bruit de cette foule qui prend du plaisir à voir des bouts de chair

humaine voler dans les quatres coins de l'arène.

Le maître tueur aimait le travail propre et bien fait, voulant donner

une autre dimension à l'éxécution en bonne et due forme.

C'était un travail sérieux, difficile, minutieux, où chaque information,

chaque paramètre a son importance. Il n'en avait que faire des

boucheries et méprisaient ces techniques primaires.

Jolnar se doutait bien que l'adversaire de Ji n'était autre que Siam Alithia.

Il lui avait demandé de Ji, certes, mais pas de courir au suicide.

Il savait bien que Ji était un adversaire très redoutable dans une arène,

et il craignait que la vie de la jeune femme soit en danger.

Même si elle avait un grand potentiel, Siam ne possédait pas la même

masse musculaire et la même science du combat.

Il fallait arriver le plus vite possible et être prêt à intervenir au cas où.

La forme du bâtiment se dessinait au bout de la rue.

Le videur qui l'avait reconnu lorsqu'il se décapuchonna, le fit rentrer

et lui indiqua le chemin vers la loge d'honneur.

" - Le seigneur Jabba vous attend maître, c'est par là...

- Bien, dis-lui que je le rejoindrai plus tard. Je ne tiens pas à me faire

remarquer. "

Jolnar rabaissa sa capuche et prit la direction des gradins où la foule

était plongée dans une hystérie sans précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Jeu 5 Oct - 0:29

[Hrp : Wouahhhh y'a du monde rien que pour moi, comme c'est gentil ^^ ]


Siam soupira. Elle détestait ses démonstrations de puissance, elle même n'étant pas très forte. Surtout qu'ici, c'était la force qui était préconisante, et rien d'autre. Mais elle devrait compter sur son agilité et ce qu'elle savait de Ji.
Il lui avait appris à sa battre avec son corps et celui de l'adversaire. Chaque espèce vivant dans la galaxie possédait des points du corps particulièrement sensibles, qui étaient à peu près les mêmes pour tous, hormis quelques exeptions. En général, il fallait viser le coup, la nuque, le bas de la colonne, les parties génitales, et les articulations, très faciles à briser. Le ventre, s'était uniquement pour faire mal, et déstabilisé l'adversaire afin de reprendre son souffle.
Elle se revoyait encore sale gosse parcourant les rues de Mos Espa à la recherche d'un punching ball pour mettre en pratique les dernières instructions de Ji. Evidemment, tous la fuyait, et elle avait de plus en plus de mal à trouver des gens suffisament idiots pour se faire avoir.
Elle sourit à ce souvenir et c'est ce moment que choisit le Kel Dor pour charger.
Siam se mit en position, jambe avant fléchie, jambe arrière tendue, les poings serrés devant son visage. Elle savait qu'il savait qu'elle allait l'éviter en se déplaçant légèrement, aussi elle remarque qu'il ne mettait pas toute sa force dans sa charge.
Il ne restait plus que quelques mètres entre lui et elle.


*Cinq...quatre...trois...deux...*

Au dernier moment, elle esquiva sur la gauche et plongea au sol tentant de le faucher au passage. Il évita d'un petit saut en l'air et se retourna pour lui mettre un coup de pied en pleine face. Seulement, la jeune femme s'était relevée et éloignée de quelques pas, espérant bénéficier de quelques secondes de répit qu'elle n'eut malheureusement pas.
Un poing fusa vers son visage qu'elle évita sans peine, puis un autre vers les côte qu'elle dut dévier rapidement pour bloquer un coup de pied vers la tête.
Elle profita du léger déséquilibre de Ji pour tenter une approche qui fut bloquer sans la moindre difficulté par le Kel Dor. Elle dut se résoudre à parer chaque attaque en attendant le bon moment.


*Toi, tu t'es embarquée dans un truc trop difficile pour toi. Mais...*

- "AÏE !"

Elle ne l'avait pas vu venir, et le choc fut rude. Elle essuya le filet de sang qui coulait de sa bouche du revers de sa manche tandis que Ji la regardait l'air moqueur et surtout vainqueur, comme s'il connaissait déjà l'issu du combat.

*A peine quelques minutes et tu te fais déjà avoir. Ma petite, faut te reprendre. Souviens toi un peu !*

Elle se remit en position, son adversaire la toisant toujours fit de même. Il ricanait méchament et cela commençait à la mettre hors d'elle.

- "Alors Siam ! C'est ça que tu es devenue ? Une fille sans intérêt juste à la solde d'un sale chasseur de primes pas mieux que nous ?
Je t'apprécie toujours ma petite. Rejoins nous, il n'est pas trop tard. Nous pouvons toujours repartir sur de bonnes bases..."

Pour toute réponse, la tueuse lui lança un regard noir, du genre de ceux qui vous fusillent sur place.

*Calme toi. Déstabilisation de base. N'écoute pas !*

Il enchaîna alors coups de pieds et coups de poings à une vitesse ahurissante, ne lui laissant pas d'autre choix que de les arrêter.
Le couteau à sa ceinture devenait véritablement tentant, mais elle ne s'abaisserait pas à une attaque aussi basse et déshonorante. Elle se l'était juré, elle le battrait. Et puis elle devait encore retrouver Du Wallo's, alors pas question de crever ici.
Un coup au ventre la fit se plier en deux, un autre dans le dos la mit par terre. Elle ne dut la vie qu'à un simple réflexe d'apprentissage. Roulant sur elle même, elle échappa de peu au poids de Ji qui lui aurait brisé la colonne vertébrale. Une deuxième chance, il n'avait pas frapper sur sa blessure de la veille. Véritable coup de chance...
Siam resta don csur la défensive, et parès s'être relevée non sans avoir envie de vomir trippes et boyaux, elle continua à éviter, portant de temps en temps un attaque qui échouait.
Résultat, en cinq minutes de combat, elle s'était déjà pris un coup dans la figure, un au ventre et un dernier dans le dos. Non sans compter les échymoses qui commençaient à se former sur ses avant bras et ses jambes. Ji, lui, n'avait rien, à part un peu de sueur qui coulait sur son corps. De quoi rassurer tous les parieurs quant à l'issu du combat.
Commençant à fatiguer, elle laissa traîner trop longtemps sa main, et, profitant de l'occasion, le Kel Dor s'en saisit, et la fit pivoter jusqu'à ce que son épaule commence à craquer.
Serrant les dents, le jeune femme garda le cri au fond de sa gorge, ravalant du mieux qu'elle pouvait les larme de douleurs qui commençaient à perle. Il aurait été trop heureux. Il sepencha à son oreille et lui murmura des paroles que seule elle pouvait entendre.


- "Tu me déçois Siam, je t'ai connue plus forte. Aurais tu tout oublier, ou bien est ce à force de fréquenter els faibles que tu l'es devenue ?
N'oublie pas ma proposition, elle est toujours valable. De toute façon, ou tu acceptes, ou je te brise l'épaule. A toi de voir ma petite."

La douleur était de plus en plus insupportable. Mais sa loyauté et ses principes restaient intactes. Qu'importe une épaule intacte si elle savait qu'elle avait trahi ? Mieux vallait une épaule démise, et garder ses principes.
Prenant l'excuse de réfléchir et de ployer sous la douleur, elle ramassa une poignée de sable ocre dans sa main valide et répondit dans le même murmure à Ji.


- "C'est toi qui me déçoit Ji. Je ne te savais pas comme ça. Et je vais te dire, jamais je n'accepterai de rejoindre cette trahison.
- C'est bien dommage Siam, tant pis pour toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Jeu 5 Oct - 0:58

Au moment où Ji appuyait plus fortement pour lui briser l'épaule, Siam lui lança la poignée de sable à la figure, le faisant du même coup lâcher son bras.
Elle se massa l'épaule, tandis que le Kel Dor se frottait désespérément les yeux, voulant évacuer le sable. Elle ne lui en laissa pas le temps.
Un coup dans la nuque le mit à terre, un autre dans le ventre lui coupa le souffle. Elle ne s'acharna pas. Juste ce qu'il suffisait pour qu'il ne se relève pas, c'est à dire une bonne série de coups de pieds qui lui faisait échapper de petits gémissements. A vrai dire, elle laissait presque libre cours à sa fureur. Puis son instinct "animal" s'appaisant, elle se pencha à son oreille comme il l'avait fait auparavant.


- "Je n'accepte pas ton offre Ji, et sache que maintenant, je vais accomplir mon contrat. Ton peu de foi t'a perdu et tu vas mourir. Quel dommage, vois tu, Jolnar dans son infinie bonté avait proposé ton exil, mais je crains que tu ne le mérites.
Je pense que...(des hommes venaient d'apparaitre à l'entrée de l'arène, l'air mauvais). Je pense que ces hommes ont très envis de régler quelques problèmes avec toi, et je crois que je vais les laisser assouvir leur vengeance avant d'en finir. Qu'en penses tu ? Suis je assez getnille pour toi ?"

Elle se releva et fit un signe de tête aux hommes qui s'empressèrent d'entrer. Elle commençait à s'éloigner lorsqu'un cri de la foule la fit se retourner. Elle fut projetée dans le sable et vit Ji s'élancer vers elle, un couteau à la main. Toujours étendue par terre, elle le cueilla au creix de l'estomac, et l'envoya bouler la tête la première derrière elle. Accompagnant le mouvement, elle enserra la nuque de son adversaire dans ses jambes, puis d'uns torion sèche et rapide, Siam fit résonner un craquement sinistre dans l'arène.
Les hommes arrivèrent à ce moment l'air furieux.


- "Désolé les gars, je crois que vous êtes arrivés trop tard."

Personne ne l'aida d'avantage à se relever et elle dut se débrouiller toute seule pour se traîner jusqu'à la sortie. Elle nfaisait plus attention à rien, les coups qu'elle avait reçu commençant à se faire sentir après la tension passée.
Elle ne rêvait que d'une chose, un bon verre de quelque chose, n'importe quoi. S'écroulant sur un fauteuil, elle vit alors que Jabba en personne était là.
Aussitôt, son cerveau se remit à fonctinner. Si Jabba était là, c'est bien qu'il était au courant qu'elle viendrait.


*Donc il sait quelque, je ne vois rien d'autre...*

Elle resta méfiante surveillant les gens du coin de l'oeil, un mauvais pressentiment s'emparant d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Akarias Von Dorten
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Quelque part dans l'espace connu
Emploi : Contrebandier
Argent : 120 Cr
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Jeu 5 Oct - 12:53

AVD0023

Le combat

[Mos Espa > Tatooine]

Citation :
Le combat avait débuté dans un tonnerre de hourra et de huée pour les deux concurrents. Ce qu’avait dit Nirioñ sur l’issu du combat, donnant le Kel Dor gagnant, ne laissait pas de doute sur l’engouement du publique. Il fallait dire qu’il était sacrément impressionnant. Il s’était élancé vers la jeune femme et malgré la première série d’esquive de celle-ci avait réussit un magnifique crochet en plein visage. Un coup peu blessant mais qui avait un effet assommant assez sympathique.

Nirioñ avait lancé un regard mauvais à Akarias qui lui avait répondu par un simple regard. Il était vrai que le contrebandier avait misé sur cette fille mais dans le fond, il devait bien l’admettre, l’homme était plus expérimenté.

Une nouvelle série d’attaque portée vers elle fit encore douter Akarias. Elle se termina par un violent coup dans le ventre qui la plia en deux et une manchette assez maladroite dans le dos. Si le Kel Dor avait fait plus attention, il aurait pu lui briser la colonne vertébrale. Ah moins que… Peut-être n’en avait-il pas l’intention.


- Eh Akarias, souffla Groakh en lui montrant quelque chose dans la foule.

Le Zabrak leva les yeux vers le point indiqué. Jabba le Hutt était là.

*Voilà qui est étrange, pensa-t-il. Pourquoi Jabba est-il là ? Je ne l’avais pas vu en arrivant. L’une des deux personnes dans la fosse devait être importante pour que Jabba viennent assister au combat.*

Akarias fit le tour de l’arène du regard. Il ne vit rien de particulier, personne qui ne semblait pas avoir sa place. Tout le monde hurlait et criait, insultant l’un ou l’autre des combattant. Même Jixx s’enflammait, lançant des encouragements à la jeune femme à plein poumon. Le contrebandier, curieux, se tourna vers son voisin de gauche, un humain se tenait un grosse liasse de billet de pari dans la main.

- Eh ! hurla Akarias.
- Quoi ?
- C’est qui les combattants dans l’arène ?

Le parieur regarda Akarias avec des yeux amusés.

- Tu as parié ? lui demanda-t-il.
- Oui, répondit Akarias, sur la fille.

Le gars partit dans un fou rire qu’Akarias eu bien du mal à stopper.

- Et si tu me disais qui ils sont ?
- Le Kel Dor là, c’est Ji ! Consacré trois fois champion de l’arène, vainqueur émérite de plus de trois cents soixante dix huit combat ? Un ancien chasseur de prime à ce qu’on dit. Il aurait ou ferait même parti de la guilde. Enfin, vu le temps qu’il passe ici, il ne doit plus chasser beaucoup de prime.
- Et la fille ?

Le parieur leva un sourcil.

- Une morte en sursit, fit-il en se fendant d’un large sourire.

Pourquoi cette jeune femme avait décidé de combattre ce champion ? Ce n’était sans doute pas lui qui l’avait convié à descendre dans l’arène. Et vu la réputation que le Kel Dor avait, elle devait être salement motivé.
Groakh rappela Akarias au combat. Le Kel Dor venait de se saisir du bras de la fille et il la mettait en position de faiblesse notoire. Il allait lui briser l’épaule. Akarias pu voir que le combat glissait quelques phrases à son adversaire. La main de la fille avait filé vers l’intérieur de sa tunique un instant mais c’était finalement dirigée vers le sol.


*Allé petite, pensa-t-il. C’est ta dernière chance.*

Soudainement, elle projeta une poignée de sable dans le visage du Kel Dor qui, prit par surprise lâcha prise et recula de deux pas en titubant. Tendis qu’il se frottait les yeux, elle passa à l’attaque, le faisant tomber au sol et le ruinant de coup, ne le laissant pas réagir.

*Bravo ! Tu vas l’avoir !*

Nirioñ qui était resté blême depuis le début du combat s’enflamma avec Jixx pour encourager leur poulain.

Elle arrêta de frapper son adversaire qui gisait au sol. Des hommes faisait leur entré par l’autre côté de l’arène. Elle dit quelque chose au Kel Dor et commença à s’éloigner. Puis, soudainement, le combattant sortit un couteau d’on ne sait où et se rua sur la jeune femme.


- Attention ! hurla Akarias.

C’était sortit tout seul. Quoiqu’il en soit, elle réussit à se retourner et à envoyer valser son adversaire par dessus elle tout en lui brisant la nuque à l’aide de ses jambes. Un coup remarquable et redoutable. Le silence tomba subitement sur l’arène, comme si un chef venait de mourir. Seul les rares parieurs ayant jeté leur dévolu sur les formes sympathiques de la jeune femme s’emblaient emballés par la situation. Jixx et Nirioñ sautillaient dans tous les sens.
Akarias se dirigea vers le retrait des paris pour toucher les gains. Le bookmaker lui tendit un sac plein de crédit qu’Akarias se dépêcha de planqué eu plus profond de sa tunique. Alors qu’il retourné vers ses amis, il aperçu la combattante, affalé dans un coin, estomaqué et sans doute exténué par le combat qu’elle venait de mener. Il se dirigea vers le bar et commanda une un whisky et une bière bien fraîche. Il se dirigea vers la jeune femme.


- Très beau combat, lui dit-il. Tenez, ça c’est pour vous requinquer.

Il lui tendit le verre de whisky qu’elle but cul sec. Puis, lui tendant la bière, il ajouta :

- Et ça c’est pour la soif.

Elle attrapa le verre et Akarias ne su pas si elle l’avait regardé ou pas. Elle semblait presque réagir par instinct. Le contrebandier fit un rapide salut de la tête et quitta la combattante sans demander son reste, rejoignant ses camarades.

- Bien mes amis, il est temps de voir si notre très cher Jabba souhaite nous rencontrer ou pas, fit Akarias en arrivant vers ses compagnons.

Ils se dirigèrent vers le fond de l’arène, là ou Jabba était quelques minutes avant.

Mais dans l’ombre de la salle, une silhouette encapuchonnée avait pu voir toute la scène sans qu’Akarias n’ait même imaginé sa présence.

[Mos Espa > Tatooïne]

_________________
Inventaire
Personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akarias Von Dorten
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Quelque part dans l'espace connu
Emploi : Contrebandier
Argent : 120 Cr
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Jeu 5 Oct - 19:06

AVD0023

Jabba le Hutt

[Mos Espa > Tatooïne]

Citation :
Akarias se dirigeait vers le fond de la grande salle où se trouvait l’arène. Elle n’était déjà plus libre et deux nouveaux combattants s’entretuaient déjà. Akarias jeta un rapide coup d’œil aux concurrents, ils n’avaient certes pas la classe du Kel Dor ou de son adversaire mais ils étaient bien plus violents.
Akarias ne pouvait comprendre ce besoin de violence et de sang. La mort ne vaudra jamais la vie et ce qu’elle peut apporter.

Nirioñ et Jixx avaient récupéré le sac de crédit du pari et étaient repartis directement chez Watto pour acheter le matériel devant servir à améliorer le vaisseau.

Le contrebandier et Groakh arrivèrent là ou Jabba était quelques minutes avant. Il ne se trouvait plus là mais ses gardes du corps eux y été encore. Akarias s’approcha de l’un d’eux, un Gamorréen des plus repoussant.


- Et toi ! fit-il, va dire à ton maître que je souhaite m’entretenir avec lui.

Le garde du corps observa Akarias et leva sa grosse hache vers lui en signe de menace. Cherchant du regard, Akarias aperçu le Twi’lek qu’il avait vu quelques heures avant. Il siffla et fit signe au Twi’lek. Celui-ci s’approcha d’Akarias.

- Alors, as-tu transmit mon message à ton maître ?
- Pas encore mais je pense que vous pourriez venir avec moi pour lui faire part de votre offre.

Un léger sourire passa sur les lèvres du Twi’lek. Akarias le vit.

- Attention à toi, si c’est un piège que tu me tends, je te promets que même Jabba serait incapable d’imaginer la souffrance que je te ferais endurer.

L’esclave dégluti bruyamment et regarda Groakh qui avait posé sa main doré sur le pommeau de sa longue dague.

- Non, non, ce n’est pas un piège.

Le Twi’lek fit signe au gros porcin Gamorréen de le laisser passer avec Akarias et son ami encapuchonné et les trois individu passèrent une lourde porte. L’arrière salle dans laquelle Akarias arriva respirait le luxe et la débauche. Plusieurs tables étaient disposées et des mets fin y étaient servis. Au fond, dans une alcôve, Jabba le Hutt dégustait de petites créatures vivantes dont il est si friand. Les Hutts ne sont pas réputés pour leur accueil mais bel et bien pour leur goût immodéré pour l’argent et le clinquant. Autant ils peuvent être stupides, autant dès qu’il s’agit de parler crédits, leur immense corps visqueux se transforme en cerveau et ils semblent réfléchir avec tous leurs muscles. Ce sont des créatures susceptibles mais si il y a bien une chose qu’elles ne supportent pas, c’est qu’on se mêle de leurs affaires et pire encore, qu’on les vols. Heureusement pour Akarias, se n’était pas le cas. Jabba le Hutt méritait amplement son surnom de seigneur du crime, au vu du nombre de tête qu’il avait fait tomber.
Le serviteur et majordome de Jabba se pressa au devant de l’esclave. Ils échangèrent quelques mot en Twi’lek tout en jetant quelques regard méfiant vers le contrebandier. Puis, le major d’homme retourna auprès de son maître et lui parla à l’oreille. Jabba, allongé sur son flan droit, une créature vivante entre les dents, écoutait avec attention.


- Hmmmmm, Oooktooo grooossskaaaaa ! fit-il d’une voix grave et puissante.

Le majordome s’avança et fit signe à Akarias d’approcher. Le contrebandier, sur ses gardes, s’avança, accompagné de Groakh. Deux Gamorréens barrèrent la route au Blood Carver qui essaya de se débattre. Akarias se retourna pour prêter main forte à son ami.

- Joooorrrrrr, Ka louuuuuummmaaaa jiiissskka.
- Son excellence Jabba le Hutt vous fait dire que vous ne craignez rien et que votre ami peu rester en retrait, fit un droïd protocolaire de type C3.
- Iiiiiitttttaaaa wooouuuttt keeepppaaa.
- Il vous invite à vous avancer seul, traduit-il.

Akarias hésita puis fit signe à Groakh de rester calme. Il s’avança au devant du Hutt.

- Son excellence Jabba le Hutt vous invite à parler, fit le droïd.
- Dis à ton maître que je suis venu pour conclure un affaire avec lui.
- Ahhhhh ! Keeeeelllllkkkkooooooo aaaafffffaaaaaarrrrrr ! répondit Jabba qui avait compris la phrase du zabrak.
- Son excellence aimerait savoir de quelle affaire il s’agit.
- Je suis en possession d’une quantité non négligeable d’épice, qui, je le pense pourrait vous intéresser.
- Hmmmmm… Jaaaaa kkkkaaaa tooouuuuuttteeeeee !
- Son excellence souhaite vous faire comprendre qu’il possède déjà un stock important d’épice et qu’il n’est pas prêt à vous en offrir un bon prix.
-Mon prix est de soixante quinze mille crédits pour les cinquante cinq kilo que je possède.
- Ahhh Ahhh Ahhhh Ahhhh Ahhhh ! Rooooduuuullocccc ! Jaaaaa wooooottttrrreeee lliiiiijjjjaaaa !
- Son excellence vous en offre cinquante mille crédits. Il dit aussi que c’est non négociable, fit le droïd.
- C’est très peu Jabba, vous le savez…
- Illlllaaaaaaa ppppeeeepppppppaaaaaaa !
- Son excellence Jabba le Hutt vous rappelle que ce n’est pas négociable.

Akarias réfléchit quelques secondes. C’était moins qu’il ne l’aurait voulu mais ça suffirait sans doute. De toute façon, il s’avait qu’il serait inutile d’essayer de négocier avec le Hutt.

- Très bien Jabba, j’accepte ton offre généreuse, fit-il en s’inclinant devant le mastodonte.
- Uuuuuuwwwaaaaa llleeeee jaaaaaaa Bid Fortuna !
- Son excellence vous fait dire que son major d’homme, Bid fortuna, s’occupera du règlement. Venez avec la marchandise au palais de son excellence pour faire l’échange.
- Très bien, répondit Akarias en se ré-inclinant, il sera fait ainsi.

Le contrebandier, se releva et quitta Jabba pour rejoindre son compagnons. Ils sortirent tous deux de l’arène, fatigué de cette journée déjà riche en émotions.

[Mos Espa > Tatooïne]

_________________
Inventaire
Personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Ven 6 Oct - 22:16

Jolnar avait assisté au "spectacle" qui s'était déroulé dans l'arène. Bien que la foule criait en complète hystérie, il ne perdit aucun geste du combat. Il était arrivé juste au moment où le combat commença et regretta presque un instant d'avoir demandé à la jeune femme d'aller parler
à Ji. Il lui avait demandé de le tuer, pas de courir au suicide!
Bien qu'il ait une totale confiance en ses capacités, il n'était pas certain
de l' issue du combat. Et pour cause, il connaissait très bien son vieil ami Ji, cette masse de muscles imposantes qui ne ménageait personne.
Il ne lui ferait pas de cadeaux, c'était certain. Il lui briserait les os quand il le pourra. Jolnar avait peur pour la jeune femme. A de nombreux moments il pensa descendre dans l'arène et prendre sa place, mais il se ravisa rapidement; c'était pure folie, de nombreux combattants pouvaient le défier et il ne pouvait se dévoiler. C'est avec beaucoup de peine qu'il se rassayait, une main sur son pistolet laser. A de nombreuses reprises, Siam
fut en mauvaise posture, mais à chaque fois elle s'en sortait admirablement et Jolnar se surprit quelques fois de se voir exprimer sa joie.
A la fin du combat, Ji fut mis à terre, humilié par une femme.
Le maître tueur esquissa un sourire puis s'apprêta à s'en aller lorsqu'une voix cria au danger. Ji avait sorti un couteau et s'apprêta à se jeter sur la jeune femme, mais il fut stoppé à temps.
Ce cri la sauva. Ce fut d'ailleurs un Zabrak qui eut le réflexe, à en juger par sa physionomie.
Jolnar quitta les gradins avant tout le monde et alla acheter à boire pour la jeune femme. Celle-ci arriva peu de temps après et s'effondra dans un fauteuil. Le mapitre tueur allait lui apporter sa trouvaille lorsque le même zabrak qui cria quelques minutes plus tôt s'approcha d'elle et lui tendit de quoi se désaltérer. Jolnar eut le réflexe de sa cacher dans un coin d'ombre et écouta la conversation. Lorsque le Zabrak eut finit, Jolnar déposa le verre qu'il tenait et se dirigea vers les appartements de Jabba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolnar de Mu
Maître Tueurs
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Loin derrière
Emploi : Chef de la guilde des chasseurs de primes
Argent : 28100 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Ven 6 Oct - 22:46

Les appartements de Jabba étaient gardés par plusieurs Gamorréens.
Jolnar ne sut jamais pourquoi Jabba employait des êtres si stupides pour sa défense, mais il se garda bien de le lui dire. Ce pouvait constituer un avantage stratégique en temps voulu.
Un Gamorréen s'avança vers lui et lui adressa la parole.
"Le maître Jabba vous attend. Vous pouvez entrer."
Jolnar fit un signe de la tête et entra par la porte que l'on venait d'ouvrir.
Jabba, comme à son habitude était allongé sur une couche tout en se gavant de mets plus bizarres les uns que les autres.

"Aaaaaaaaaah, Jolnaaaarrrrrrrr" fit-il en le voyant arriver.

Le maître tueur s'inclina et engagea la conversation.

"Bonjour à toi, seigneur de Tatooïne. Les affaires vont toujours bien à ce que je vois. Le spectacle d'aujourd'hui t'a rapporté gros! Tout le monde avait parié sur Ji. Tu devrais faire plus souvent affaire avec moi!"

L'imposante créature se mit à rire de sa voix grave.

"Taaanaaaaaaan mok louuuuuuuuuu! Ha ha haaaaaaaaaaaaaa. Taaanaaaaaaan lop riiiiiiiiiiii mok moooooooooooos nei?"

Jolnar qui ne maîtrisait pas tout à fait la langue de Jabba se tourna vers le droïd traducteur.

"Le maître Jabba vous dis que vous lui plaisez et il vous demande si vous avez une requête à lui faire."

Le chef de la guilde se retourna vers Jabba.

"En effet seigneur Jabba. J'ai comme la certitude que des étrangers sont arrivés clandestinements sur notre belle planète, malgré mon décret.
A ce qu'il paraît, ils sont entrés en contact avec un de vos Twi'lek.
Je veux savoir qui ils sont, qui les envoie, et que vous leur meniez la vie dure en attendant que je termine ma scéance de nettoyage.
C'était tout ce que j'étais venu vous demander."

Jabba engloutit une pieuvre mauve marinée aux déjections de Lom, puis prit la parole.

" Taaanaaaaaan fap goooor saaaaaaaaa."

Le droïd traduisit. "Le maître Jabba dit que vous pouvez compter sur lui."

Jolnar s'inclina devant le seigneur hutt.

"Je vous remercie seigneur Jabba. Veuillez m'excuser mais il y a du travail qui m'attend."

Jabba acquiesca de la tête et Jolnar se retira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Sam 7 Oct - 0:04

Siam fut surprise de voir Jolnar ici, dans l'arène, mais en y réfléchissant, finalement c'était assez logique puisque Jabba était là.
Elle but les verres puis se leva. Le Zabrak qui lui ait offert sa consommation était reparti, et Jolnar hors de vue. Elle n'avait plus rien à faire là et se dirigea donc vers la sortie.
Elle aurait mieux fait de ne jamais s'assoir. La douleur se faisait de plus en plus sentir, et elle ne voulait surtout pas se voir dans une glace de peur de voir la tête qu'elle devait faire. Les gens s'écartaient sur son passage, n'ayant apparament pas la moindre envie de lui chercher misère.
Enfin, la jeune femme fut dehors et put respirer un air plus frais et pur. Elle laissa le vent jouer avec ses cheveux un temps, puis résolu, elle se mit en quête de Du Wallo's.
Malheureusement, des trois c'était celui le plus difficile à retrouver. Sa méthode la plus efficace pour parvenir à ses fins était la dissimulation, et la discretion. Il n'avait aucune habitude, et personne ne pouvait le trouver tant que lui ne l'avait décidé.
Aussi, s'il ne voulait pas la voir, Siam n'avait presuqe aucune chance de le trouver, à moins d'un sacré coup de chance. Elle se résolut donc à errer au hasard de Mos Espa, sans n'avoir réellement de buts fixés.
Et sans qu'elle s'en aperçoive, une ombre se détacha du mur et la suivit, se fondant dans les coins les moins éclairés, ombre parmi les ombres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Dim 8 Oct - 22:30

Le soleil déclinait lentement au dessus des toits de Mos Espa, teintant l'horizon d'une couleur rouge sang.

*Ne pas voir le coucher du soleil...Et bien tant pis, il le verra, et moi aussi tiens ! Ca fait longtemps que je n'ai pu assister à ce spectacle.*

Siam bifurqua vers la droite, se dirigeant vers la sortie de la ville. Au bout de quelques minutes, elle avait laissé derrière elle les derniers faubourgs de la ville et se retrouvait face au désert de sable rouge.
Un vent léger jouait avec ses cheveux et soulevait de petits nuages de grains de sables. La jeune femme s'assit par terre et leva les yeux vers l'horizon, là où les soleils jumeaux tombaient derrière la terre. Il n'y avait rien de plus beau au monde qu'un coucher de soleil sur Tatooïne, ou la plaine lune sur le sable. On lui avait parlé de milliers de merveilles qui selon les gens dépassaient les soleils de Tatooïne. Et pourtant, tout lui sembait complexe, comparé à cette simplicité déconcertante de beauté.
Le ciel se teinta d'une myriade de couleurs resplendissantes, et les rouleaux de sable laissaient filtrer les rayons des soleils...


- "Rien de plus beau, hein Siam !?"

Elle sursauta et se mit brusquement sur ses pieds. Le Trandoshan se dressait devant elle, enveloppé dans une cape sombre et la regardait d'un air amusé. Siam ne put s'empêcher de lui sourire et il fit de même. Malgré sa trahison, elle ne pouvait s'empêcher de ne pas lui en vouloir.

- "Rassis toi ma petite, tu vas manquer tout le spectacle."

Du Wallo's prit les devants et s'intalla à même le sol, dardant ses yeux reptiliens vers le coucher de soleil.
La jeune femme l'observa, elle même amusée, puis l'imita et prit place à côté de lui, ramenant les genoux contre sa poitrine, dans un silence que seul rompait les bruits de la ville derrière eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Siam Alithia
Tueur d'élite
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Juste derrière !
Emploi : Tueur d'élite
Argent : 500 Cr
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   Lun 9 Oct - 18:11

- "Sais tu que Jolnar ne voulait pas que tu vois le coucher du soleil ?
- Humph ! Je l'avais deviné, mais là, je ne lui aurais pas pardonné."

Le silence se fit entre eux. Les deux tueurs gardaient leur regard rivé vers l'horizon, ne voulant pas précipiter ce qui finirait bien par arriver?
Et quand enfin, les jumeaux disparurent, laissant une couleur sang au ciel, Kelnar se tourna vers Siam.


- "Tu te souviens Kelnar, quand on venait ici, il y a quelques années. Après qu'on ait travaillé tous les deux...
- Oui, je m'en souviens comme si c'était hier."

Il parlait de cette voix profonde et grave qui l'avait toujours rassurée. Elle avait eu en tout cinq maîtres. Deux étaient morts de ça plusieurs années, et les deux derniers dans la journée. IL ne restait plus que le Trandochan, et de tous, elle n'en avait véritablement aimé que deux. Seulement deux que petite fille, elle avait considéré comme un père. Elle avait toujours su qu'elle pouvait compter sur eux, quoi qu'il arrive...
Et voilà qu'aujourd'hui, ils étaient morts ou avaient trahi. Elle ne savait plus que faire.
Rageusement, Siam serra le sable entre ses mains, mais comme tout ce qu'elle avait, il s'échappait de ses mains, s'écoulant, insaisissable. Sentant son désarroi, Kelnar se tourna vers elle et la prit dans ses bras.


- "Pleure jeune fille, il y a longtemps que tu ne l'as pas fait. Trop longtemps je dirais même. Ne t'en fais pas, laisse toi aller un moment."

Et sans plus attendre, elle se laissa aller. La pression, la peur, la colère, tout s'évacuait par ses petites gouttes d'eau salée ruisselant sur sa joue, tombant dans le sable.
Il faisait noir désormais. La lune s'était levé et donnait un éclairage spectrale au paysage. Siam se redressa et essuya ses larmes. Elle devina dans l'ombre le léger sourire de Kelnar.


- "Je dois te dire quelque chose Siam. Je ne te laisserais pas me tuer, j'ai encore trop de choses à faire pour te le permettre.
- De toute façon...je suis pas sûre que j'aurais pû.
- Et tu aurais fait quoi ? Tu aurais toi aussi trahi ta mission ?
Non, je n'aurais pas accepter ça de toi."

Elle baissa la tête et regarda vers Mos Espa, ne voulant pas y penser.

- "Non, en fait, je crois que je vais accepter la proposition de Jolnar et disparaître de la surface. L'exil...Voilà bien une chose à laquelle j'ai longtemps pensé. Surtout ces derniers temps. Trop vieux, et pourtant si peu de choses d'accomplies...
Tu diras à Jolnar que je suis parti sur une petite planète isolée, assez tanquille, et où personne ne me trouvera. Tu n'auras pas à faire quelque chose qui te répugne de cette manière.
- Merci...
- Ne me remercie pas, tu n'en as pas besoin."

Il se leva, faisant tombé les grains de sable éparpillés dans ses vêtements. Regardant une dernière fois autour de lui, il se prépara à partir.

- "Une dernière chose, très joli combat petite !"

Le temps que la jeune femme se retourne, il avait disparu dans la nuit. Elle resta assise par terre, la tête appuyée contre ses genoux, ne pensant presque à rien. Elle n'avait que sa parole, mais cela lui suffisait et cela suffirait à Jolnar, il n'avait de toute manière pas le choix.
Les étoiles apparurent, et elle s'allongea dans le sable, s'amusant à essayer les reconnaitre parmis toutes celles de la galaxie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalquest.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ pour la guilde.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau départ pour la guilde.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre de la Force :: Galaxie :: Tatooine (propriété des chasseurs de primes) :: Mos Espa-
Sauter vers: